Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 23:50

putain-2-ans.jpgOh putain, 2 ans ! Comme disait le "Guignol" Chirac.

 

Qui aurait pu dire il y a 2 ans que j'allais me faire ma place dans cette blogosphère naissante, juste avant l'explosion provoquée par les challenges blogueurs du grand Xewod ?

 

Les 2 KK noirs soufflent déjà leurs 2 bougies et je n'ai pas vu le temps passer.

 

2 ans qui m'ont permis de te faire vivre mes 4 séjours à MarraKKech et plus récemment celui à Dublin, sans compter mes belles expériences à l'ACF et au Cercle Clichy.


En 2 ans j'ai aussi fini par rencontrer IRL tous ceux qui m'ont donner envie de gribouiller ces pages électroniques et rien que pour ça, ça vallait le coup.

 

C'est d'ailleurs avec 2 de ces précurseurs (accompagnés de leurs femmes) que j'ai trinqué ce soir pour fêter ce petit anniversaire.

Hasard du calendrier, nous nous étions donnés rendez-vous justement ce soir avec CelticTouch et Stefal pour un petit gueuleton lillois.

 

Ce fût un régal !

 

Et pas seulement gastronomique. C'est à chaque fois un plaisir de partager un moment avec ces 2 blogueurs.

Evocations rapide de quelques uns de nos confrères scribouillards, pour en dire du mal bien sûr, hi hi hi, on allait se géner tiens, les absents ont toujours tort.

Rappels de petits souvenirs communs, d'un volcan islandais qui avait prolongé notre 1er séjour marocain malgré nous et de moments mémorables vécus par blogs interposés de Viennes à Dublin, en passant par Ostende ou Cannes.

Mais je te rassure, on a aussi abordé d'autres sujets que le poKKer, on est pas des monomaniacs quand même.

D'ailleurs, on savait Stefal amateur de bons mots, mais on savait qu'il pouvait viré au graveleux, il a par exemple été question d'une certaine allergie d'une des femmes au petit escargot de son mari et d'un voyage culturel lors duquel le turel fût vite oublier, mais une certaine déontologie m'oblige à taire ces choses là.

 

Bref, une soirée qui m'a bien remis en forme alors que je suis malade depuis 2 jours (petite grippe qui pointe le bout de son nez) et qui m'a donné le courage de sortir de ma léthargie pour ce petit post anniversaire.

 

Bon, il faut dire que mon actualité poKKer n'est pas folichone en ce moment et le peu que je joue, je me fais atomiser au point de devoir bientôt titrer un prochain post : BroKKe sur Winamax, c'est te dire !

Je vais donc attendre patiemment que la tempête passe et qu'un temps plus clément me laisse mettre les voiles vers d'autres horizons pour cette 3ème année qui débute.

 

To be continued...

Repost 0
Published by KKof - dans Présentation
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:21

t_hero.jpg

Steve Jobs

1955-2011

 

Repost 0
Published by KKof - dans Présentation
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 20:17

kick_off.jpgContrairement à ce que pourrait faire penser l'illustration ci-contre, ceci n'est pas un article sur le coup d'envoi de la coupe du monde de rugby en Nouvelle Zélande, bien que les "All BlacKKs" auraient tout à fait leurs places ici, ne sont ils pas les blacKKings du rugby ?

 

Non, je voulais tout simplement faire mon lancement de saison poKKer à moi.

 

Zut, voilà que j'ai déjà perdu une bonne partie de mon audiance !

 

Mais reviens, ça va être du sport aussi et puis si tu es sage je te ferai peut-être mon haKKa avant la fin du post.

 

Tout d'abord la rentrée online commence tranquillement avec la reprise en cash game NL10 mais avec un petit objectif cette fois-ci, monter de limite avant la fin de l'année.

 

Côté tournois, je ne fais pour le moment que le tournoi hebdomadaire des SBO, avec un passage en jour 2 sur l'Eldorado, transformation ce soir si tout va bien puisque j'ai plus de 114 000 jetons ce qui devrait largement me permettre d'être ITM.


WINAMAXSERIES.jpgJe ne devrais toute fois pas tarder à monter en régime pour les MTT, puisque arrivent les Winamax Series II du 2 au 9 octobre.

j'envisage de faire les events à 10€ soit environ 5 tournois.

En même temps, ils ne se sont pas foulés chez Winamax, puisque ce ne sont tout simplement que des tournois réguliers qui ne voient juste que leur prize pool garanti légèrement augmenté.

 

WinaTour-2-.pngMais avant ça, c'est le grand retour dès ce lundi du Championnat de France de PoKKer de la marque au W, qui revient d'ailleurs sous un nouveau nom, le Winamax PoKKer Tour, merci l'arjel.

Petit bemol toute fois, la room n'a eu de cesse de changer la formule de qualification au fil des années et je dois dire que c'est de pire en pire puisqu'elle a choisi de reprendre la méthode utilisée pour son méga freeroll anniversaire, c'est à dire une loterie freeroll en SnG pour déccrocher le ticket pour le tournoi qualificatif.

Heureusement il y a quand même un petit mieux, puisque ce ne seront pas moins de 69 étapes lives que nous réserve ce tout nouveau tour de France poKKer, je vais donc tenter de chatter un max de ticKKets lives bien sûr.

 

anniversaire ACFPokerVenons-en au live justement, avec la soirée Vip ACFPoKKer le 19 et sont tournoi doté de plus de 10 000€, je t'en parlais dans mon precédant post, il te reste d'ailleurs encore une chance d'y être invité toi aussi, via un freeroll ce lundi.

Je devrais y croiser LadyCats et Mama913 entre autre et j'espère que comme l'an passé les blogueurs sortiront à nouveau vainqueurs de la mélée

N'est-ce pas Eve ?

 

Logo winamax openN'oublions pas bien sûr mon gros temps fort de ce mois de septembre, Dublin et son Open short-handed pour lequel je me suis qualifié cet été et où je devrais croiser pas mal de tête connues de la blogosphère.

Tu pourras d'ailleurs suivre toutes mes aventures irlandaises ici-même ainsi que sur mon twitter si toutes fois le wifi est disponible dans le casino.

J'espère que les dieux du poKKer qui ont été plutôt généreux avec moi en live ces derniers temps me donneront la chance de te faire vibrer tout au long de ces 3 jours de compétition.

 

6j3ggp.jpgC'est d'ailleurs dans cette même ville que l'on s'est donné rendez-vous avec les membres de la Team SBO pour notre 1ère sortie live, mais en Février cette fois, pour le Super PoKKer Event of Europe 2012 que nous propose l'infatigable Xewod.

Ce tournoi reccord au prize pool hallucinant de 1,2 millions d'euros estimés, pour 4000 joueurs attendus risque bien de devenir l'événement incontournable du début d'année 2012mais je t'en parlerai plus longuement dès que les qualifs online seront en place.

 

Voilà en tout cas qui devrait apporter de la matière pour allimenter ce petit blog qui approche bientôt de sa 2ème année d'existence, à la fin du mois prochain.

 

To be continued...

Repost 0
Published by KKof - dans Présentation
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 03:08

 

smoking-no-smoking.jpegImagine une seconde que tu aies décidé d'arrêter de fumer. Quand je dis une seconde, c'est bien sûr une figure de style, parce que je sais bien que dans ce laps de temps, tu ne peux pas imaginer grand chose, non que je doute de tes capacités mentales, mais cela me semble bien trop court.

Imaginons donc un instant que tu veuilles en finir avec la cigarette. Deux options se présentent à toi, la méthode "même-pas-peur", moi, j'arrête quand je veux et du jour au lendemain, s'il vous plait, ou la manière douce, avec nicorette et patch, le tout suivi par un tabacologue agréé.

Le premier qui me répond qu'il ne fume pas n'a qu'à remplacer "clope" par "poKKer" et on verra s'il fait encore le malin.

En tout cas, la période estivale étant propice à ce genre de bonnes résolutions, je me suis dis que c'était le bon moment pour un petit sevrage, je ne parle pas de nicotine puisque je ne fume pas, faut suivre un peu, mais bien sûr de poKKer.

Conscient que mon stacKK-addiction est plutôt du genre chip leader, je sais qu’il me faudra user de la façon la plus progressive possible et mes trois semaines de vacances au Portugal devraient me faciliter la tâche.

Cependant je prévois tout de même le KKit de survie en terme de substitut nicotinique pour un arrêt en douceur, juste le strict minimum, iPhone, iPad et ordinateur portable, soit de quoi garder le contact.

Tout d’abord m’occuper l’esprit, pas difficile, ce ne sont pas moins de 1250 KKm de voiture qui m’attendent avant de pouvoir profiter du soleil et du grand air de ma campagne natale.

2h de route pour sortir de la région parisienne et c’est déjà la 1ère pause dans une station service. Un petit logo "Free WiFi" sur la porte et voilà le vieux réflexe de toxico qui me prend, je fouille mes poches non pas à la recherche d’un paquet de gauloise, mais de mon iPhone, à peine allumé et c’est le logo de l’appli "spéciale Manque" facilement reconnaissable à son M retourné (W) qui me saute aux yeux.

C’est pas gagné.

Deuxième pause et la machine à café a la bonne idée de me rendre la monnaie sur mes 2€ en pièces de dix centimes et me voilà accoudé à la table en sirotant mon breuvage court-sucré, tout en faisant deux piles de pièces et les rassemblant d’un geste ascendant de la main gauche. Il me faudra plusieurs allers et venues pour que je me rende compte de l’obscénité de mon geste.

Note pour plus tard : éloigner le plus possible de mes doigts tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à des jetons.

Au péage suivant, le guichetier me lance UTG : 15,50€.

Je lui réponds "Call"…

Je lis dans son regard de l’incrédulité.

A-t-il vu qu’il ne pourrait pas me bluffer sur ce coup ou s’est-il tout simplement dit que je devais avoir une meilleure main que lui ?

Toujours est-il qu’il n’a pas tenté d’arrachage et m’a laisser voir le board pour pas un centime de plus en ouvrant la barrière sans broncher.

Enfin le diner's breaKK et on passe la nuit dans un hôtel du côté de Bordeaux, à 2 pas du casino Barrière. Même pas tenté, de toute façon ils n’ont que des tables 5€/5€ bien trop chères pour ma banKKroll, je sais, j'ai vérifié sur internet.

Je ne réussis pas à fermer l'œil de la nuit, j'ai eu beau compter et recompter mes jetons, les moutons, et tout ce qui peut s’additionner, le sommeil n'a pas payé ma relance au bouton, j'ai pris les blinds.

Au petit matin c'est reparti pour l'ascension des Pyrénées. La conduite devient plus sportive et demande plus d'attention, mais le jeu "small ball" en short handed, n'est pas pour me déplaire.

Puis c'est la traversée de l'Espagne et ses paysages monotones, ses autoroutes rectilignes, pas un chat sur les voies en cette mi-juillet, même pas une figure ou un as mal accompagné pour tenter un move, un vrai désert de carte.

Même mon GPS s'est fait bluffer une paire de fois par des tronçons d’autoroute non répertoriés.

Bref, les rounds de 2 heures se succèdent, entrecoupés de pauses-pipis, pauses-cafés, pauses-chip races, mais je parviens tant bien que mal à me maintenir dans la moyenne, de toute façon ce voyage c'est du deepstack et la limitation de vitesse en Espagne c'est 120km/h donc rien ne presse.

Enfin la frontière portugaise, signe de fin de Day 2. Plus qu’une heure à tenir, mais ne nous réjouissons pas trop vite, je ne suis pas à l'abri d'un bad beat avant l'Instant Tant Mérité (ITM) : le début des vacances.

En tout cas, je suis plutôt content de mon jeu, je n'ai pas pensé au poKKer de tout le voyage, "easy poker, quand tout rentre" comme on dit.

Bien résolu à faire des efforts, je ne m’autoriserai un tour de la blogosphère qu’après le petit déj, faut pas déconner.

Même si "la fracture numérique" fût finalement plutôt bénéfique pour mon petit village perché à 800m d’altitude au milieu de nulle part, puisque "la junta da freguesia" (une sorte de conseil municipal) a fait en sorte qu’il soit connecté en installant le WiFi gratuit pour tous ses administrés, ma maison, elle, se trouve à l’extrême ouest du village et le seul point de réception du signal est à l’angle est de mon balcon.

Premier good beat, je parviens finalement à capter un semblant de réseau depuis le salon du 1er étage, celui donnant justement sur le balcon et la "1ère cigarette du matin" prend soudain une saveur particulière.

Petit retour de bâton tout de même, il m’est impossible de commenter, malgré un nombre indécent de tentatives infructueuses et me voilà encore plus frustré que si je n’avais pas pu surfer.

Les premiers jours passent et je commence à trouver mon rythme, je ne vais plus que 2 fois par jour lire les exploits des mes congénères, ce qui peut sembler encore beaucoup, mais je t’assure que j’ai réduit de façon drastique ma dose quotidienne. J’ai même fini par trouver une petite ruse pour laisser des commentaires même si c’est au petit bonheur la chance, en fonction du bon vouloir du signal.

Et c’est justement quand on pense que c’est gagné que la rechute arrive.

Je me surprends un soir à lancer le M Maudit inversé sur le portable, le temps que je m’en rende compte et ce sont déjà 2 tables de NL 10 qui sont ouvertes, pas de jeu et je suis déjà en semi-tilt. Lorsque je touche enfin des cartes, c’est la connexion pourrie qui commence à faire des siennes et je suis dans un pot à presque 2 caves sur chaque table quand un petit message pervers m’annonce que je suis déconnecté. La moutarde me monte au nez. Je sors en trombes sur le balcon, l’ordo sous le coude à la recherche désespérément non pas de Suzanne mais de l’autre put**** de ********* de liaison internet.

Comme tu l’as déjà certainement deviné, lorsque le contact est rétabli, je me suis fait min-raise à la turn et j’ai donc été auto-fold…

Me voilà presque à poil sur chacune des tables et après avoir recavé j’ouvre 2 tables de plus.

Bouffé par les moustiques et presque chauve de m’être arraché les cheveux à chaque fois que je me retrouvais sit out malgré moi, je finis par éteindre le bouzin, pas fière de moi, j’ai d’ailleurs préféré ne pas faire le bilan des dégâts et me coucher aussitôt.

C’est moche j’avoue et j’ai honte, alors que le plus dur était fait, comment ai-je pu replonger aussi profond ?

C’est décidé, aux grands maux, les grands remèdes, je change d’option, place au régime sans sel, diète totale, je stop tout !

Destination Lisbonne dès le lendemain pour profiter un peu du soleil, de la mer et des petits déjeuners à la "pasteleria de Belém" qui fait les plus succulents "pastéis de nata" du pays.

Finalement, le sevrage à la dure semble porter ses fruits rapidement, je réussis même à dire "non" lorsque mes oncles me proposent une petite partie de carte sur la terrasse de leur brasserie.

A peine un cauchemar de "one outer" en HU d’un gros tournoi, dont je te parlerai sans doute prochainement, mais je me dis qu’en rêve ça ne compte pas.

Retour au village, les vacances touchent à leur fin.

Bonjour, je m’appelle KKof et j’en suis à mon 7ème jour d’abstinence.

Applaudissements.

Bravo KKof.

C’est la dernière soirée, pendant une fraction de seconde, je me demande ce que deviennent mes amis blogueurs, mais je parviens à réprimer l’envie de me connecter, la réponse peut bien attendre 2 jours, puisque je serai bientôt de retour sur Paris.

Le sommeil ne vient pas, comme à chaque fois que je dois reprendre la route pour un long voyage. Les heures s’égrènent, l’esprit cogite, une idée germe et tel un voleur je m’éclipse de la chambre pour aller prendre l’air sur le balcon. Un peu comme le fumeur qui se dit que tirer 3 taffs en cachette sur un vieux mégot récupéré au fond d’un cendrier oublié, ce n’est pas vraiment fumer, j’allume discrètement l’iPad pour un dernier petit plaisir en solitaire.

3h du mat, je suis en caleçon sur le coin de mon balcon, agitant l’objet de toutes mes convoitises à la recherche de la meilleure position, lorsque j’entends derrière moi la voix de ma femme qui me demande ce que je fais là.

Tel un adolescent qui vient juste de se faire surprendre par sa mère en pleine masturbation, dans un premier temps je ne trouve rien à dire. J’aurai pu tenter un "je dois être somnambule" ou quelque chose du genre, mais je ne sais que trop bien que pour bluffer, l’histoire que tu racontes dois-être un temps soit peu crédible. Je lance peu convaincu moi même un bafouillage du genre "je jette juste sur le papier une idée que je ne veux pas oublier."

-Et t’es obligé de faire ça ici… sur le balcon ?

-Euh… En faite je… Je voulais l’envoyer par mail à un copain pour qu’il me dise ce qu’il en pense. Mais j’ai terminé, je reviens me coucher dès que c’est parti.

En regardant ma femme retourner dans la chambre, j’essaye de me convaincre que ce n’était pas vraiment un mensonge, à peine un semi-bluff, je n’étais pas en train de jouer mais seulement en train d’écrire ce billet et mon intention était bien de le partager avec toi, cher lecteur.

Mais au fond de moi je le sais bien, j’ai minablement échoué dans ma tentative de sevrage, je suis un cas désespéré.

Alors comme l’onaniste qui vient de finir sa besogne, c’est tout honteux et avec la sensation paradoxale d’insatisfaction que j’appuie sur le bouton "publier l'article".

 

To be continued…

Repost 0
Published by KKof - dans Présentation
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 23:37

La voilà, tu l'attendais avec impatience et el Gringo te l'apporte sur un plateau, ta tasse de bon Ness KKofé.

 

Avant de sauter sur le bouton play comme un toxico en manque de KKoféine, laisse moi te prévenir que c'est du corsé, un véritable expresso pure arabica.

 

Et pour ceux qui le préfère court sucré, il suffit d'aller directement à 1 minutes 12 pour boire mes paroles d'un trait .

 

Enjoy .

 

Soirée Prestige Janvier 2011 ACFPoker ! from ACFPoker on Vimeo.

 

En tout cas pour moi ce week end ce sera plutôt thé à la menthe, plus d'infos dans un prochain post.

 

To be continued...

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 16:14

PokerHoldem.gifJ'ai peut-être l'air de me la péter avec mon titre à la De Niro, mais y a de quoi.

 Entre les invitations VIP à l'ACF où je me fais interviewer par la ravissante Ness (Vidéo à venir dès que j'ai le lien) et les sollicitations d'entretiens qui ne cesse de pleuvoir, je ne pouvais avoir que les chevilles qui gonflent.

 

Avant-hier, c'était DavidLPoKKer qui publiait sur son blog mes réactions après ma soirée prestige de mardi.

Si tu veux lire ou relire ma prose, c'est par ici que ça se passe.

 

Aujourd'hui, c'est le site PoKKerHoldem.fr qui poste un article dans lequel j'ai répondu à quelques unes des ses questions.

J'y relate brièvement mes débuts de freeroller et de blogueur et je m'emporte un peu contre les aménagements arjélisés "pour le bien des joueurs".

Si tu ne connais pas encore ce site, je t'invite à rendre une petite visite au sympathique Alex, qui consacre donc son dernier billet à un petit coup de projecteur sur mon blog.

 

Si tout ça ne me fait pas prendre la grosse tête...

 

To be continued...

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 16:17

blanc-i-love-kk-t-shirts_design.pngCette nouvelle année m'a donnée envie d'apporter un peu de changement sur ce blog.

 

Faute de compétences pour en changer le look tout seul (je lance d'ailleurs un appel aux graphistes et web-masters qui auraient envie de m'aider sur ce point, you're welcome) et avant de pouvoir passer sous wordpress avec une belle adresse du style blackkings.fr, j'ai eu envie de changer le gimmick des titres pour quelque chose de plus graphique et bien plus identifiable.

 

Lors de mon 1er séjour à Marrakech en Avril l'idée m'était venue (aider par Stefal) de faire une allusion à la royauté dans chacun de mes titres, puisque c'était le blog des rois noirs.

 

L'idée n'était pas mauvaise, mais l'exercice s'est montré bien plus difficile que ce que je pensais.

J'ai parfois renoncer à poster faute de titre royal et je dois avouer que ça pouvait devenir rock n roll parfois, avec des titres pas toujours clair.

Deplus, cela ne facilite pas vraiment le référencement d'un blog poker, j'ai d'ailleurs remarqué que beaucoup de recherches google conduisant l'internaute sur mon blog ne cherchait pas forcement des articles poker.

 

Lors de mon 3ème voyage à Marrakech un titre un peu particulier : CraKKing ! m'a donné une nouvelle idée que j'ai décidé d'exploiter depuis mon post précédent déjà.

 

Ce symbole des 2 "KK" majuscules qui était déjà dans le logo du blog et que j'ai transformé en protège-carte il y a peu, me semble bien plus graphique et identifiable et je pense bien plus facile à placer dans un titre.

 

J'espère donc que ce petit changement te plaira aussi, cher lecteur.

 

En attendant n'hésite pas à t'abonner à mon twitter si ce n'est pas encore fait puisque tu pourras suivre en direct ce soir ma progression dans le tournoi Prestige de l'ACF.

 

To be continued...

Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:27
Voilà un petit moment que je voulais tester de mettre de la vidéo dans un post (puisque c'est quand même mon métier) mais l'occasion ne s'était pas vraiment présentée... Jusqu'à hier.

Car en effet, en voulant faire de la pub pour la ligue de DavidLPoker (j'en profite pour en remettre une couche  ), j'ai trouvé sa vidéo de promo bien faite et j'ai décidé de la joindre à l'article.

Du coup je me suis dis que je pouvais mettre aussi un entretien que j'ai réalisé il y a quelques mois (juste avant de créer ce blog) pour une agence de communication (online) du groupe Lagardère : Next Idea.

Il s'agissait donc de faire parler une douzaine de bigs boss ou responsables marketing (Bel, Société Générale, PSG, Easy Jet etc...) sur leurs enjeux de communication online et parmi les 12, il y avait aussi le Président de Unibet France.

Donc, comme j'ai trouvé ça amusant que travail croise le loisir, je glisse un petit extrait de mon travail dans mon passe temps du moment : mon blog.

Bien sûr ce n'est pas innocent, puisque je réfléchie depuis un moment à plusieurs projets vidéo pour nourrir ce blog, on va donc dire que c'est un petit test .

 
Tiens, nous somme passé à C-12, très intéressant  
Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 14:47

pokerstars.jpgIl y a 2 jours, je reçois un mail de PokerStars.


Je me dis tout de suite "Yes ! Ils veulent me sponsoriser, ils ont remarqué mes talents de futur "Elky" de la blogosphère poker et ils adorent mon super blog !"

Mais non, rien de tout ça, il veulent seulement que j'écrive un article dans lequel doit figurer :


Which is why playing poker is a game of skill.


Je dois avouer qu'au début, je me suis demandé si je devais le prendre pour moi.


Il me demande ça à moi, le Roi des Chattards (dixit Rincevent, qui n'a toujours pas encaissé mon carré de J flopé contre sa pocket pair d'As, lors du challenge Blogueurs Xewod), moi, le Roi de la moule (à tel point que j'ai longtemps hésité à appeler mon blog "Moule Frite Poker", mais comme je n'étais ni belge ni ch'ti, c'était un peu déplacé), enfin moi, celui que beaucoup d'entre vous appellent déjà (dans mon dos bien sûr) B.K. non pas pour Black Kings, mais pour Big Kish !


Mais il me connaissent ou bien ?


Et puis ce matin je découvre le billet d'Eiffel, avec la même phrase, et me voilà rassuré, il s'agit bien d'une opération marketing destinée aux blogueurs et je décide donc d'écrire le post.


Je cherche un moment comment intégrer la dite phrase dans un de mes CR, mais je vous l'ai dit plus haut, la chance fait partie de ma technique de jeu, donc difficile de démontrer par mes actes que le poker est un jeu d'adresse et non de hasard.


Et puis prêcher des convaincus, (vous, amis blogueurs, amis lecteurs, qui écrivez ou lisez des acticles tecnhiques à longueur de journée) quel intérêt ?

Qui suis-je pour me permettre de me lancé dans de telles démonstrations ?


Alors je me suis dit que justement, c'était l'occasion de vous en dire un peu plus sur moi (vous montrer que vous vous trompez peut-être sur mon compte) et puis le but de ce blog, n'est-il pas justement de me permettre d'améliorer mon jeu ?

 

Moi, le petit "lucky-Carlos" (surnom que l'on m'a donné dès mes premières mains IRL), qui s'est donné comme objectif en démarrant ce blog de devenir Kof "King Of Freeroll" (qui chatte toujours, désolé, on ne se refait pas) celui qui veut augmenter son "Edge" à force de Travail.


Je vous épargne le tout tout début, il y 4 ans... Un soir, à l'hôtel, lors de mes déplacements professionnels... Le sommeil qui ne vient pas... Le zapping télé pour atterrir sur Patrick Bruel sur Canal+... Et ne plus décrocher de toute l'émission, tellement j'ai été happé !

Un jeu dont je ne comprenais pas tout, mais qui m'a tout de suite conquit !


Deux semaines plus tard mon beau-frère m'enseignait les règles (c'est tout con comme jeu finalement, m'écriais-je !) et s'en suivit une semaine de vacances en famille dans l'Ardèche avec du poker tous les soirs.


Ça ne faisait pas encore un mois que j'avais découvert ce jeu que la FNAC Rosny 2, à côté de chez moi, organisait pour ces adhérents un tournoi live : le Fnac Poker Tour.

Ni une ni deux, je m'inscris et je chatte comme c'est pas permis. C'est simple, à chaque fois que quelqu'un à la table faisait une grosse relance ou tapis, j'avais de quoi le payer ou le relancer !

Sans compter qu'en une seule soirée, j'ai sans doute mis plus de bad beats que je n'en n'ai reçu depuis que je joue !

Au bout d'une heure, je marche sur la table et tout le monde s'inquiète de ce que fait ma femme, à quoi je réponds "elle est là, derrière moi à m'encourager, avec mon petit ange "gardien" dans son gros ventre".

Et du coup tout le monde veut plotter la bosse de ma femme, bien sûr, je ne laisserai pas faire !

Après un passage à vide, j'arrive enfin en Table finale, mais méga short stack puisque j'ai même plus assez pour payer la SB (il faut dire que c'était un hyper turbo et les blinds étaient énormes à ce moment là).

Je ne regarderai mes cartes qu'après la river, alors que les autres joueurs étaient déjà en train de se partager le pot.
Hep, attendez les gars, j'ai touché ma couleur max !
Et me revoilà dans la course en quintuplant en un seul coup.

36 joueurs, 3 payés et après l'élimination de la moitié de la TF (à 8 joueurs) je suis méga chip leader au moment de la bulle !

Un joueur qui se la pétait depuis le début (genre lunettes noirs et vas-y que je te raconte ma victoire au 500€ de l'ACF, pipot ou pas je ne le saurai jamais) m'interpelle de façon peu aimable en disant "je vais faire tapis et je suis sûr que l'autre chattard (moi en l'occurrence) va caller", je lui réponds que je suis de BB et que je le couvre largement, donc je paye avec "any 2", il le prend mal et m'envoie la boîte.
Je regarde mes cartes QQ, je le paye avec un grand sourire, son AKs ne fera pas le poids face à mon brelan floppé et il s'en ira en m'insultant.

Je suis le chouchou de tous les spectateurs et je prends conscience que je peux jouer la win, mais mon inexpérience jouera contre moi, puisque je laisse impunément un ultra short stack voler tous les pots, sortir le 3ème (olivier dit "biquet 77" qui deviendra un ami après ce tournoi) et finalement il arrivera en HU avec un tapis égal au mien.

Le tête à tête sera expéditif, ma QQ touchera son brelan au flop mais son AK trouvera sa quinte à la river.

Je termine donc 2ème de mon premier tournoi, grâce à la chance insolente du débutant.

Thomas, le vainqueur deviendra un des 5 amis avec qui je vais jouer régulièrement par la suite, avec Sophie, Ben et Henry (tous rencontrés lors de ce tournoi).
Je gagne ainsi, ma 1ère malette de poker (alors que je venais tous juste d'en acheter une) que j'offrirai à mon beau-frère pour le remercier de m'avoir appris à jouer.
 FNAC P T

De gauche à droite, Olivier (3ème), Thomas (1er) et moi (2ème)

 

5elements

 

De gauche à droite, Thomas, Sophie, Ben,  moi et Henry

 
Je découvre à ce moment là les forums Wam-Poker et Club Poker et le poker en ligne sur Winamax et ses freerolls et sur PokerStars et Full Tilt (les rares rooms qui avaient un logiciel compatible Mac) et leur play money.

 

Je découvre aussi les techniques de bases du poker, avec "Poker Cadillac" (d'ailleurs je ne l'ai toujours pas rendu à Thomas lol).


Je m'accroche dans les freerolls et commence à gagner des $ que je m'empresse d'aller perdre aussitôt, puis les résultats commencent à arriver, ce qui me vaut un nouveau surnom auprès de mes amis, Kof "King Of Freeroll".

Je m'attaque aussi à la trilogie "Poker Harrigton" et je deviens accros aux forums pokers, où je dévore les CR des autres joueurs.


Je chattes plusieurs sat gratuits pour des finales avec packages pour le gagnant (EPT Venise, Marrakech, Las Vegas), mais sans jamais réussir lors de la finale, mais je gagnerai une autre malette poker que je revendrai sur ebay (20€ qui sont devenus hier mon 1er dépôt en ligne via Moneybookers, merci Eiffel pour tes conseils et le parrainage).

Je participe à 4 étapes live du France Poker Tour IV (3 tickets chattés sur les freerolls et un par mail) sans réussir à survivre au jour 1 à chaque fois.
 

Puis arrive le Oui FM Rock Poker Tour sur Partouche.

Oui Rock PT 

Je vais gagner le 1er satellite online (1000 joueurs, 10 qualifiés pour la finale live) sur les 4 organisés, gagnant ainsi une superbe guitare Gibson et me qualifiant par la même pour la finale (à 40 joueurs) au casino de Forges-les-Eaux.
_0490.jpg 

Les 4 vainqueurs des satellites online.

 

Mon jeu a beaucoup progressé, je ne suis plus le noob de mes débuts, le donk qui fait tapis avec AK prè-flop, alors que les blinds ne sont que de 5/10, le fish qui touche runner runner sa quinte avec 7 2 o en main. En même temps que mon vocabulaire pokeristique s'étoffe, j'apprends à me servir des Continuation Bet, Prob Bet et autres 3Bet.

Lors de cette finale, je vais jouer mon A-game jusqu'à la bulle (avec presque 2 fois le tapis moyen).
10h de poker (deep stack), entrecoupé par des interventions en direct sur Oui FM (je ne sais pas pourquoi, mais depuis ma victoire sur le 1er sat, je suis devenu le chouchou de l'animateur et je vais passer 5 ou 6 fois à l'antenne pendant toute l'opération).

Mais la fatique va avoir raison de moi, il reste 11 joueurs le short envoie la boîte et est payé une fois. Je suis de BB avec AQs et je n'ai pas grand chose à rajouter donc je paye aussi.

Le flop J 10 x m'apportera un tirage quinte et tirage couleur, le 1er payeur ouvre à hauteur de 3/4 de son tapis, ce qui m'agace, pourquoi ne checke-t-il pas pour sortir le short à 2 et passer la bulle ?

Au lieu de folder et d'attendre sagement la TF et ses 10 places payées, je me laisse emporter et je lui envoie la boîte(je le couvre) pour lui faire comprendre que c'est pas cool.

Si je gagne ce coup, j'attaque la TF largement Chip Leader et mon objectif est clairement la win (un package pour le Main Event du Partouche Poker Tour de 10 000$) mais si je perds je deviens le short de la TF et ça va être dur de revenir.

Bien sûr il est devant avec AJ, et il n'y aura pas de miracle.

Je finirai 8ème avec avec un ticket 125€ pour un sat live du Partouche Poker Tour, furieux contre moi d'avoir tilté !

_0404.jpg

Je décide Henry, Ben et Thomas (enfin Thomas, je le force un peu en le tanant pendant une semaine et en lui avançant le buy-in) de m'accompagner pour le sat PPT 125€ (100 joueurs, 10 tickets pour le Super Sat PPT et 850€ pour le bubbleman).

Tout roule jusqu'à 20 joueurs restants il n'y a plus que Thomas et moi en course, et justement on me bouge à sa table.

Dès la 1ère main, un short UTG envoie son Tapis que je paye au bouton avec KK (pour la 4ème fois de la soirée), Thomas en SB me relance le con !

Je le regarde incrédule et je lui envoie la boîte, (le payer m'aurait comitté de toute façon) en me payant il plaisante en me disant qu'il va me sortir.

Il a AJs à pic et le short JJ je me dis que c'est bon ça, mais le flop lui donne son As et 2 pics.

La river complétera sa couleur. Je sors un peu dégoûté d'avoir insisté pour qu'il vienne.

Il finira d'ailleurs dans les 11 et proposera de faire bubbleman pour prendre l'argent puisqu'il ne pouvais pas venir le lendemain pour le Super Sat.


Je prends ma carte à l'ACF pour y faire 1 ou 2 tournois, un peu de cash game live, j'en ferai aussi 1 fois au Casino du Havre avec un eu de réussite.

Je me rends compte que je progresse en participant au FPT V, je ne gagnerai que 2 tickets pour des sat live, mais j'y ferai une perf (à mon niveau bien sûr) dès la 1ère étape de Tours. Survivant miraculeusement au jour 1, dès les 1ères mains du jour 2 je double puis triple 2 fois pour finir 22ème sur 500 (10 qualifiés pour la finale) c'est pas passé loin.
_3054.JPG.jpeg 

Lors de la seconde étape à Nice, je sortirai en toute fin de jour 1 avec un mauvaise rencontre, alors que j'étais très bien.

Je pars à tapis avec AK après le flop Axx, suivi par paire de 10 du CL de la table (qui avait bien chatté, c'est dur d'être à la place de celui qui morfle !) qui touche son brelan à la turn.


C'est à cette période que je deviens blog addict (comme lecteur pour commencer).

D'abord, Xewod et ses Xewolls, puis Stefal, DavidLPoker et enfin Eiffel qui me fera découvrir tout les autres !

Je prends la décision de ne plus dépenser aussitôt mes gains freerolls pour faire d'abord monter la BR (au moins jusqu'en 2010).

Puis le reste vous le connaissez puisque je lance Black Kings, qui à ma grande surprise va vite récolter ses 1ers commentaires grâce à vous tous.


Donc pour moi le poker est clairement un jeu d'adresse, puisque la progression est possible.
 

Du coup, je me rends compte que j'ai encore énormément à apprendre pour un jour pouvoir faire une vrai perf, comme ressemant D8 ou CelticTouch.

Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 16:52
Dans quelques heures débutesur Bwin le championnat blogueurs organisé par Xewod et pour que vous me reconnaissiez je vous donne mon login.
J'en profite aussi pour vous donner celui de PokerStars pour les WCOOP et de quelques autres rooms au cas où l'on se croiserait :

Bwin : gilsilveira_

PokerStars : lunaads

Winamax : luky-carlos

Sur les autres rooms c'est le plus souvent Kof ou ses dérivés (_Kof_ , xKofx, X_Kof_x etc)

Bonne chance à tous et à tout à l'heure.

Repost 0

Recherche

carte_blogs_francophones.jpg

La carte des blogueurs francophones 

Si tu n'es pas encore sur cette carte,

clique ici.

Wikio - Top des blogs - Jeux d’argent

PageRank Actuel

Blogroll